Le premier Bidlingmeyer est arrivé à Chexbres depuis son Allemagne natale (Göppingen-Maitis) en 1791.

Johann-Léonhardt (naturalisé suisse en 1810) reprit le commerce d'un Cherpillod et c'était la seule boulangerie entre Vevey et Moudon ! (référence du professeur Biaudet).
Il maria une fille Cailler de Vevey, avec Marie-therèse commença la lignée. Dans cette famille, les boulangers côtoyaient les artistes (un peintre y figure dans l'arbre généalogique). Pour fêter les 200 ans dans la commune de Chexbres, ils ont offert une magnifique sculpture de l'artiste suisse M. Huser. Cette statue est située dans le parc près de l'église.

De Johann-Léonhardt à Jean-Marc 8 générations les séparent mais les recettes de pâtisseries se perpétuent : tartelettes à l'eau (recette Lausannoise !), les fondants de Vevey, les puits d'amour, la conversation, les Saints-Honoré, les Eugénies, les bâtons glacées, le célèbre gâteau à la papette servi lors des grands travaux à la vigne.
Depuis Claudy, le père du patron actuel, un four à bois trône dans l'ancien jardin, de belles miches de pain ou pizza y cuisent tous les jours en été !